Actualités de JB Ducastel
 

 Mariages
La photo de mariage: une passion avant tout

lexique de la photo de mariage 
 

Comment choisir un photographe de mariage ?

Dans la photographie de mariage, il y a de tout... Pour tous les goûts ( tant mieux ! ) et à tous les prix.

Du classique ( très classique...),  du kitsch ( très kitsch..), du fun, du déjanté, du chic et très cher, du toc, du soigné, du baclé, du pas cher, du « encore moins cher que pas cher»...

Faut il chercher  photographe de mariage pas cher  ou  meilleur photographe de mariage ? Chercher celui qui fourni le plus de photos sur le dvd ? Celui qui propose les plus gros livres ? Celui qui a le matériel le plus coûteux ? Le plus en vogue, celui que la jet set s'arrache ?

Ma réponse : Regardez les photos avant tout ! Choisissez le photographe dont le style vous correspond au mieux. On ne choisit pas un photographe de mariage comme on choisit un photographe pour faire une publicité, un catalogue, ou une prestation événementielle d'entreprise. Son style et sa façon de travailler doivent vous correspondre. Votre mariage est un des événements les plus importants de votre vie,  et votre photographe en sera le témoin privilégié. Choisir le plus cher, le plus connu, celui qui va arriver avec trois assistants, et un camion de matériel, si vous en avez les moyens pourquoi pas... Mais ce n'est pas forcément le meilleur choix pour vous, si son style d'image n'a rien à voir avec votre style de vie ! Un bon photographe sait, bien sûr, s'adapter, mais il garde toujours une « signature » qui lui est propre. Si la proximité géographique vous permet de rencontrer le photographe, demandez à voir plusieurs reportages complets et de préférence sur papier !

Ensuite il faut, bien sûr, regarder en détail ce qui est compris dans la prestation proposée : Certains photographes annoncent un prix qui ne comprend ni livre, ni tirages, ni fichiers numériques...

Le reportage :

Pour certains photographes, un reportage de mariage c'est les entrées, les signatures, les alliances, la sortie et la photo de groupe et puis c'est tout !

D'autres photographes (dont je fais partie) vous accompagnent toute la journée, et jusque tard dans la nuit, soit parfois pas loin de 20 heures de prises de vue quand la coiffure a lieu tôt le matin !

Les livres :

La qualité de fabrication et d'impression des livres est très variable et le coût aussi ! Le coût de fabrication des livres les moins chers est de quelques dizaines d'euros, les plus beaux coûtent plusieurs centaines d'euros !

Les tirages :

Si le photographe vous propose des tirages papiers inclus dans le forfait ou en supplément, sachez que la qualité, la durée de vie et le coût sont aussi très variables ! Les tirages jet d'encre pigmentaires ( comme ceux imprimés sur les traceurs Epson utilisant les encres Ulrachrome) représentent ce qui se fait de mieux en finesse d'impression, fidélité des couleurs et résistance au temps et à la lumière, mais le coût est assez élevé... Ce type de tirages est souvent réalisé par le photographe lui même ou par un labo professionnel ( Picto par exemple). Mais beaucoup de photographes font appel à des labos industriels ou utilisent leur propre « mini-lab » pour des tirages sur papier Fuji ou Kodak beaucoup moins coûteux mais moins qualitatifs que le jet d'encre pigmentaire. Enfin la sublimation thermique ( imprimantes rapides et transportables) est utilisée par les photographes qui impriment les photos sur place pendant la soirée. Le jet d'encre à base de colorants ( comme les imprimante A4 grand public) n'est normalement pas utilisé par les photographes professionnels en raison de la faible durée de vie des impression. En fonction de la technologie utilisée et la qualité du papier, le coût d'un tirage peut varier de quelques centimes à plusieurs dizaines d'euros pour un même format !

Les fichiers numériques :

Si le photographe ne fournit pas les fichiers numériques haute définition des photos, vous devrez passer par lui pour commander des tirages papiers. Le photographe s'assure un chiffre d'affaire complémentaire, et préserve son image de marque en évitant que des tirages de mauvaise qualité puissent être réalisés. Il est souvent possible d'acheter séparément les fichiers numériques des images, soit sous forme de cd, soit individuellement par téléchargement.

D'autres photographes fournissent les fichiers haute définition permettant aux mariés d'imprimer ou de faire imprimer les images à moindre coût, autant de fois qu'ils le souhaitent, sans être obligé passer par le photographe.

Le discount :

Si vous vous dirigez vers un photographe qui propose des prix très bas, assurez vous quand même qu'il soit déclaré et assuré, mais aussi qu'il possède le matériel nécessaire pour effectuer sa prestation en toute sécurité... Il doit disposer au minimum du matériel de prise de vue en double ( un appareil photo ou un flash, même professionnel, ça tombe parfois en panne !) Et surtout demandez à voir des photos de plusieurs mariages !